Du fait de la concurrence importante dans le secteur de l’horticulture et d’une activité à la viabilité économique compromise à long terme, l’AVERPAHM a fait le choix en avril 2016 de lancer un projet de reconfiguration complète du site des Serres de l’ESAT à Cusset.

Compte tenu de la technicité d’une telle opération de réhabilitation nécessitant l’intervention d’entreprises spécialistes dès la phase de conception, l’association a fait le choix de recourir à un processus de conception – réalisation.

Le programme architectural ainsi que son plan de financement ont été validé par l’ARS en mai 2017. Le concours pour le choix d’une entreprise généraliste de conception – réalisation a été lancé en juin 2017. Le choix s’est porté sur l’entreprise GCC. La production horticole a été arrêtée en novembre 2017, et les travaux de construction ont commencé en juin 2018. La mise en exploitation des nouveaux équipements est prévue en septembre 2019.

Le site sera multi usage et proposera des espaces professionnels (ateliers de production polyvalents, local de rangement et de maintenance pour des équipes mobiles d’entretien d’espaces verts), des espaces éducatifs, des locaux à usage administratif ou de service (salle de restauration, vestiaires, etc.), ainsi que des locaux ouverts sous certaines conditions au public. En fonctionnement normal, 30 travailleurs en situation de handicap assureront des missions de production sur le site. Ils seront encadrés par 3 salariés.

Plusieurs originalités caractérisent ce projet.

La première sera la possibilité d’accueillir dans un des ateliers des personnes en situation de handicap ne disposant pas d’une orientation en ESAT, car supposées ne pas pouvoir mobiliser avec une certaine continuité les habiletés nécessaires pour s’inscrire dans une activité de production, mais pour lesquelles la proximité au travail au travers de l’exercice d’activités à caractère professionnel, sans objectifs de production, peut être structurante. Cette prise en charge particulière devrait permettre de construire des parcours permettant de statuer sur la possibilité éventuelle d’une orientation et ESAT, ou permettant la sortie de l’ESAT sans rupture brutale (notamment pour certains travailleurs âgés).

La deuxième sera l’ouverture du site sur la ville, avec la possibilité pour les familles des usagers de l’AVERPAHM ou pour des groupes (associations amies par exemple) de disposer d’un espace polyvalent pour des rencontres, des réunions, ou des animations. Également, un espace de vente des produits fabriqués en ESAT sera directement accessible depuis le hall d’accueil.

Les financeurs de ce projet de 2 300 000 M€ HT sont :

  • l’Agence Régionale de Santé (subvention exceptionnelle sous forme d’un crédit non renouvelable et amortissement du prêt contracté auprès du Crédit coopératif),
  • le Département de l’Allier (par création de places d’accueil),
  • le Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes (subvention au titre du plan handicap régional, sur le volet soutien au secteur économique protégé),
  • l’association AVERPAHM (prise en charge des coûts de pré – étude du projet et des frais d’assurance pour la construction).

Cette opération immobilière profite directement aux acteurs économiques du bassin de Vichy, puisque l’AVERPAHM a inscrit dans le contrat qu’elle a passé avec l’entreprise GCC l’obligation de privilégier les entreprises locales.

La cérémonie de la pose de la première pierre a eu lieu dans la matinée de vendredi 14 décembre a réuni élus locaux (Frédéric Aguilera, président de la communauté d’agglomération, Jean-Sébastien Laloy, maire de Cusset, Agnès Chapuis, députée suppléante), administrateurs de l’association, salariés de l’association, usagers, parents et amis pour un moment de partage autant protocolaire que convivial comme en témoigne la galerie de photos suivantes !

Vous trouverez ci-après un lien de consultation et de téléchargement d’un article de l’édition du 20 décembre 2018 dans La Montagne relatif à l’événement et au projet dans sa globalité

la_montagne_20122018